Comment s’étirer pour améliorer le bien-être et la souplesse

Ces dernières années, l’importance du rôle joué par les étirements a pris de plus en plus de pieds, à tel point que de plus en plus de sessions dédiées exclusivement à l’allongement sont attendues. Ce dernier est essentiel pour améliorer la flexibilité et la mobilité musculaire, donc, si vous vous demandez comment faire des étirements de la meilleure façon, nous le révélons.

1 Ce qui est et les origines

qui s’étendent est une activité de fitness – née en Amérique puis se propage dans le reste du monde – qui tire son nom du verbe anglais « étirer » ou « allongement ». Ce dernier est, en fait, une méthodologie qui permet au muscle de s’étendre par les performances d’exercices d’étirement spéciaux. L’allongement représente une action nécessaire que nous répétons plusieurs fois pendant une journée et dont nous ne pouvons pas nous passer. Chaque fois que nous nous levons du lit ou lorsque nous gardons la même position pendant longtemps, ne ressentons-nous pas le besoin de s’étirer? C’est notre corps qui nous demande! Généralement, l’allongement sert à donner un coup de pouce au flux de sang vers les muscles et le cerveau ainsi que pour dégager les muscles pour réduire sa rigidité et favoriser son éveil. Les exercices d’étirement peuvent être simples ou complexes et avoir un objectif commun: stimuler les articulations de notre corps pour les garder lâches et mobiles. L’activité d’étirement influence la respiration pendant la réalisation des exercices et c’est pourquoi il est souvent associé aux activités de yoga et de pilates.

2 Echauffement

Lorsque vous le faites, l’activité d’étirement peut être effectuée à la fois comme chauffage, c’est-à-dire pour préparer le corps à un entraînement dur – comme l’étirement avant de courir – et après le même, comme un défiment. Par conséquent, cette activité de fitness vous permet d’acquérir une bonne mobilité articulaire pour la fonction d’allongement qui exerce les muscles et convient à de nombreuses reprises. En général, les étirements peuvent être effectués par n’importe qui, sans contre-indications particulières.

3 types

Il existe différentes méthodes d’allongement qui fonctionnent différemment et qui font fonctionner les muscles en fonction de certains paramètres. En particulier, une première distinction peut être faite entre l’étirement statique et dynamique. Voyons-les en détail. Étirement statique, nous commençons à faire de l’étirement de base (ou même par dit statique), la première méthode d’étirement pour la popularité et la facilité d’exécution. Les étirements statiques consistent à atteindre la position d’allongement et à effectuer une série de boissons gazeuses sur le membre avec lesquelles vous travaillez. Chaque position doit être atteinte lentement et progressivement, afin d’éviter l’étirement des muscles. Nous pouvons diviser la procédure d’étirement statique en trois phases: avant, il consiste à garder le membre qui est destiné à fonctionner légèrement pendant un certain temps allant de 15 à 30 secondes; . En gardant la position, nous passons à la deuxième phase, qui consiste à arriver à une tension moyenne du muscle lui-même; .Infine, la troisième phase, consiste à diminuer lentement la tension, jusqu’à ce qu’elle fond la position. L’exécution de l’étirement de base est recommandée dans la phase de refroidissement musculaire, dans le but de réduire la sensation de fatigue ressentie par les muscles après un entraînement plus ou moins intense. Pourtant, ce type d’étirement peut être effectué comme une formation à part entière, car il est basé sur une sollicitation par opposition aux principaux muscles antagonistes. Étirement isométrique Un autre type d’allongement des muscles statiques est représenté par l’étirement isométrique, une forme plus avancée d’allongement actif qui ne fournit pas de mouvement. Ce type d’étirement, fortement utilisé dans le yoga, vous permet de développer rapidement la flexibilité et la résistance musculaire. Les allonges isométriques vous permettent également de développer une plus grande force dans les muscles « tendus ». Habituellement, l’étirement isométrique prévoit l’exploitation d’une force résistante représentée par ses membres, une autre personne ou par un mur / outil ad hoc. Les étirements dynamiques ces derniers temps préfèrent les étirements appelés « phases » (ou dynamiques). Cette dernière méthodologie attribue une grande importance à la phase de respiration et a pour objectif de maintenir notre corps sous une excellente forme physique. Pour être plus précis, la couture en phases implique la répétition d’une série de mouvements et d’oscillations contrôlés, afin d’arriver à l’excursion articulaire maximale, sans que le membre / muscle impliquée soit cependant impliqué. L’étirement dynamique est préféré dans la phase de chauffage, pour préparer les muscles pour mieux faire face aux stress ultérieurs. Dans tous les cas, sur la façon de réaliser des étirements, le monde de la forme physique s’accorde sur l’importance de poursuivre les étirements musculaires à travers des positions qui nécessitent la réalisation de notre corps de flexion et d’extension maximale par notre corps. En aucun cas les mouvements ne doivent être rapides ou brusques. Il existe de nombreux exercices d’étirement que nous pouvons faire, excellents pour secouer nos muscles après une journée passée au bureau ou avec des postures incorrectes.

4 Exercices principaux

entre les meilleurs exercices pour l’étirement des membres supérieurs (mais aussi inférieur) Nous trouvons la marche dynamique, une forme d’étirement en phases qui vous permet de travailler les bras et la partie inférieure du corps. Comment l’exécuter? Garder le dos droit, faites une marche dynamique en élevant et en abaissant les jambes et les bras simultanément. Alors, apportez vos bras au sommet, puis apportez vos mains derrière avec une descente légère et contrôlée, tout en marci. Vous pouvez effectuer l’exercice pendant environ 180 secondes. S’étirer pour le dos aide à détendre toute la musculature de l’arrière du corps. Un exercice typique pour la relaxation du dos est le suivant: vous commencez à genoux sur un tapis de yoga, avec un dos droit et des membres détendus. De cette position – avec beaucoup de prudence – il a été dans le dos vers les talons, apportant d’abord la main gauche et, puis, la droite vers les chevilles. De là, il suffit de faire monter la poitrine vers le haut, de pousser le pubis vers l’avant et de continuer à respirer. Vous pouvez effectuer l’exercice pendant environ 10 secondes. Un autre exercice que vous pouvez essayer pour l’allongement des membres supérieurs est représenté par gratter pour le dossard. Ici aussi, la position de départ est à genoux, sur un tapis de yoga. Inspirez, amène ses bras vers le haut et la tente. De là, expirez et reculez, tout en poussant votre poitrine vers l’avant et n’héritez pas du dos. Et les meilleurs exercices pour étirer les muscles des membres inférieurs? Commençons par l’étirement des veaux. L’exercice doit être fait debout. Il inspire et commence à relaxer la jambe droite en arrière et à fléchir le genou gauche, de sorte que les pieds restent parallèles les uns aux autres. Expirez et poussez le talon de la jambe plié autant que possible vers le sol. Gardez la position pendant environ dix secondes, puis répétez l’exercice pour l’autre jambe. Un autre exercice utile pour la relaxation des membres inférieurs est l’allongement des quadriceps et des psoas. Partie en vous plaçant sur le mur d’une main – ou sur une chaise – pour être stable et ne pas perdre l’équilibre soudainement. Pliez la jambe gauche vers l’arrière, saisissant la cheville avec la main gauche et amène le talon près des fesses, dans le bord de vos possibilités. Vous faisant vous faire garder le dos droit et l’abdomen s’est contracté, puis amener le genou vers le haut, en essayant de ne pas déplacer le bassin. À la fin, continuez l’exécution de tout l’exercice avec la jambe droite. Effectuez-le 3 fois par jambe. Le dernier exercice que nous recommandons de faire un bon étirement est l’étirement des muscles ischocrains. La position de départ est debout, avec des jambes croisées, des genoux légèrement pliés et le dos plié. Plus vous descendez, plus les biceps fémoraux et ceux du dos sont sujets à l’allongement. Pendant que vous êtes en position, respirez profondément et n’essayez pas de saisir les veaux de vos propres mains si vous avez des difficultés. Répétez l’exercice 3 fois pendant 10 secondes.

5 Les avantages

à la fois au niveau des performances sportives et en ce qui concerne l’entretien de notre forme physique, les avantages de cette activité de fitness seraient multiples. En plus d’être un allié valide contre les traumatismes et les micro-traumatismes, il permet des mouvements plus larges et par conséquent une meilleure exécution des exercices pendant la séance de formation; En réduisant la tension musculaire diminue la dépense énergétique. De plus, une pratique régulière de l’étirement améliore la circulation sanguine et aide à lutter contre le vieillissement musculaire. En conclusion, effectuez régulièrement des étirements:. ADUIMENT L’élasticité et la flexibilité des muscles et des tendons; .Migliora le mouvement; . . . .Migliora respiration; . C’est relaxant et apaisant.