Entraînement anaérobique ou aérobique ? Quelles sont les différences ?

Lorsque l’on aborde le monde du fitness, on entend souvent parler d’entraînement anaérobie et d’entraînement aérobie. Mais quels sont les éléments qui différencient ces deux types d’exercice ? Quels sont les avantages associés aux deux ? Laquelle vous permet de perdre le plus de poids ? L’activité physique est importante pour la prévention et le traitement de nombreuses maladies et contribue à ralentir le processus naturel de vieillissement de l’organisme. Dans cet article, nous examinons le sujet de plus près, en expliquant également les particularités des deux variantes pour vous aider à choisir le type à pratiquer. 1 Caractéristiques Pour rester en bonne santé et garder notre corps sain, nous avons besoin de trois choses : une alimentation équilibrée, une attitude positive et une activité physique régulière et équilibrée. Il est bien connu que le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le corps et l’esprit et constitue le principal outil pour prendre soin de notre bien-être. Selon le type, le sport nous permet de : .détendre les muscles et soulager les tensions .raffermir les muscles et augmenter la force .renforcer notre système immunitaire .améliorer l’efficacité de notre système cardiovasculaire .augmenter notre estime de soi et réduire le stress par la libération d’endorphines (hormone du plaisir) et de sérotonine (hormone du bien-être). Il existe de nombreuses méthodes d’entraînement, mais nous pouvons commencer par faire une première distinction entre l’entraînement aérobie et anaérobie. L’entraînement anaérobie implique des exercices caractérisés par des efforts intenses de courte durée. En particulier, on répète des mouvements qui poussent le physique à la limite de sa vitesse ou de sa force (comme sauter, sprinter ou soulever des poids). La caractéristique de cet entraînement est que les exercices nécessitent peu de récupération avant de pouvoir être répétés. L’entraînement aérobie, quant à lui, n’implique pas des efforts intenses et courts, mais des efforts modérés et soutenus. Par exemple, la marche, le vélo, le jogging, la natation et de nombreux autres mouvements qui peuvent être répétés sans grand effort ni fatigue. 2 Différences Ce qui distingue le mieux un entraînement aérobie d’un entraînement anaérobie est, avant tout, le type d’énergie utilisé. Dans le cas d’une activité aérobie, au début, le corps puise lentement de l’énergie dans les réserves de sucre, puis passe au stockage des graisses afin de soutenir un effort soutenu. En revanche, dans le cas d’une activité anaérobie, le corps a immédiatement besoin de beaucoup d’énergie pour soutenir l’effort soudain. Pour cette raison, il est nécessaire d’avoir des moments de repos pour récupérer de l’énergie. Dans le mode aérobie, l’oxygène fourni aux muscles est également utilisé pour obtenir l’énergie nécessaire, alors que ce n’est pas le cas dans le mode anaérobie. L’entraînement anaérobie lactacide se produit précisément parce que la consommation rapide d’énergie favorise la production d’acide lactique. 3 Avantages Les principaux avantages de l entraînement aérobie Le principal avantage à attribuer à l entraînement aérobie est qu il favorise une meilleure circulation sanguine et un meilleur contrôle de la respiration. En particulier, ce type d’entraînement : .favorise une réduction de la pression artérielle et une plus grande stabilisation de la fréquence cardiaque .permet de perdre du poids, réduisant ainsi le pourcentage de masse grasse excédentaire .améliore la fonctionnalité du système respiratoire .permet de développer la capacité d’endurance .réduit le stress et permet de mieux contrôler l’anxiété et la dépression. En définitive, il est possible de maintenir un physique sain grâce à l’exercice aérobique. Une activité physique constante, suivie d’une demande accrue en oxygène, permet à l’ensemble du corps d’en tirer de profonds bénéfices. Le muscle cardiaque et les muscles respiratoires sont renforcés, ce qui (comme mentionné dans les points ci-dessus) favorise la circulation sanguine. Un autre point en faveur de l’entraînement aérobique réside dans la perte de poids. La perte de poids, en effet, se produit grâce à la consommation des réserves de graisse excédentaire, ce qui permet de prolonger l’effort. À son tour, le contrôle du poids corporel a également une influence positive sur l’apparition de maladies telles que le diabète ou certaines formes de cancer. Les principaux avantages de l’entraînement anaérobie L’exercice anaérobie offre des avantages d’ampleur variable mais non moindre. Le travail anaérobie sert principalement à renforcer et à définir les muscles. Les avantages de ce type d’entraînement sont notamment les suivants : .une augmentation de la force et une amélioration du tonus musculaire .un renforcement des tendons, des os, des articulations et des ligaments .une réduction du risque de blessure due à la faiblesse musculaire. On constate également des améliorations notables de l’humeur et de la réduction du stress, ainsi qu’une diminution du taux de risque d’apparition de certaines maladies physiques. 4 Perte de poids L’entraînement anaérobie n’est généralement pas utilisé pour perdre du poids, même si une telle activité permet de brûler beaucoup plus de graisses de stockage et d’accélérer le métabolisme, qui reste actif pendant de nombreuses heures après l’exercice. Cependant, l’entraînement anaérobie permet également de perdre du poids car il augmente la masse musculaire et diminue la masse graisseuse. Pour perdre du poids, l’idéal est de combiner les deux types d’exercices. Le travail aérobique peut être effectué par toute personne en bonne santé, à condition d’adapter l’effort en fonction des caractéristiques personnelles de poids, d’âge, de sexe et d’autres conditions générales. Il en va de même pour le travail anaérobie, qui est déconseillé aux personnes souffrant de problèmes cardiaques ou musculaires particuliers et aux personnes d’un âge assez avancé. Pour les enfants et les adolescents, il est recommandé de pratiquer une activité sans poids, afin de ne pas nuire au processus naturel de croissance musculaire. Comme toujours, avant de commencer tout type d’activité, demandez l’avis d’un expert en la matière qui pourra vous aider à évaluer le meilleur entraînement pour perdre du poids en fonction de vos caractéristiques personnelles. Comment améliorer les performances sportives Un entraînement de qualité est nécessaire non seulement pour permettre à vos muscles de fonctionner correctement, mais aussi pour minimiser le risque de blessure ou de compromettre votre système musculo-squelettique. La qualité du mouvement ne doit jamais être sacrifiée au profit de la quantité de répétitions. Il est de loin préférable d’effectuer quelques répétitions correctement que d’effectuer un grand nombre de répétitions incorrectement. Ainsi, avant de commencer un programme d’entraînement, lisez ces quelques conseils simples qui peuvent vous aider dans la pratique : .ne sautez jamais l’échauffement avant de commencer une séance d’entraînement et l’étirement après. La phase d’échauffement a une fonction importante : elle prépare les muscles à fournir les meilleurs efforts. Tout aussi importante est la phase finale d’étirement, qui permet d’assouplir les muscles et de détendre les différents groupes musculaires après l’entraînement ; .maintenez votre corps hydraté en n’oubliant pas de boire de petites gorgées d’eau avant, pendant et après l’entraînement ; .n’oubliez pas de toujours vérifier que votre posture est correcte pendant les exercices (mais aussi lorsque vous ne vous entraînez pas). Il est clair que la bonne posture dépend de l’exercice, mais en règle générale, votre dos doit rester droit afin que vos épaules et votre poitrine soient dans une position correcte. Un abdomen contracté protège le bas du dos et une nuque détendue réduit la tension ; .ne pas exagérer l’intensité des mouvements. L’entraînement physique – pour qu’il soit efficace et ne nuise pas à votre corps – doit être effectué progressivement et en fonction de vos possibilités. Si vous choisissez de faire des exercices anaérobies, par exemple, commencez par des poids très légers et augmentez d’abord le nombre de répétitions et – seulement plus tard – la charge. . ne retenez pas votre respiration lorsque vous faites de l’exercice. La respiration sert à oxygéner les tissus et les muscles : si vous retenez votre respiration, vous ne faites qu’entraver cette fonction naturelle. Il est généralement recommandé d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. Essayez des milliers de centres sportifs et des centaines d’activités différentes En savoir plus