Formez vos jambes avec des élévations latérales debout

Le test de costume est encore long, mais l’été sait être un juge féroce, car vous devez être prêt et commencer à travailler immédiatement. Donc, si vous recherchez un exercice très simple mais efficace à partir de laquelle commencer, nous vous offrons un adapté à tout l’âge et qui ne nécessite pas de niveau de formation élevé. De quoi sommes nous en train de parler? De l’impulsion latérale. Si vous voulez savoir ce que c’est, comment effectuer, quels avantages peuvent apporter, quels muscles sont entraînés et quelles erreurs d’éviter, dans ces lignes, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin. 1 Exécution Nous commençons à voir comment il est effectué. Bien qu’il s’agisse d’un simple exercice, vous ne devez pas le tromper et le sous-estimer. Pour cela, il est nécessaire de l’exécuter correctement. Jetez un œil à cette courte vidéo résumé d’explication sur la façon de faire l’impulsion latérale. Donc, pour résumer:. Si vous avez commencé à vous entraîner récemment et que vous ne pouvez pas bien garder votre équilibre, vous pouvez vous aider à pencher vos mains sur un mur, une table ou toute autre surface de support. .Per iniziare l’esercizio solleva la gamba verso l’esterno, contraendo il gluteo e l’addome. . Le mouvement vous relaxer les épaules et gardez toujours le dos droit et ferme. . Il n’est pas important de trop éliminer la jambe. Puis il arrête le mouvement une fois le pic du mouvement articulaire atteint, sans aller plus loin. . TRINE à la position de départ, vérifier le mouvement de retour et répéter avec la jambe opposée. Après avoir expliqué comment effectuer l’exercice, nous continuons à faire la lumière sur les muscles principaux impliqués dans l’exécution. 2 Les muscles impliqués de l’impulsion latérale sont un exercice de corps libre utile pour la modélisation et le tonification de la musculature des membres inférieurs. Plus précisément, voyons quels sont les muscles intéressés. Les principaux muscles activés pendant le mouvement sont les ravisseurs, c’est-à-dire tous ces muscles qui composent le côté latéral de la hanche, mieux connu sous le nom de cuisse extérieure. En anatomie, enlevant un membre signifie le retirer de la ligne médiane du corps, c’est-à-dire cette ligne verticale imaginaire qui divise le corps en deux moitié égaux, la droite et la gauche. Pour cette raison, tous les exercices d’enlèvement correspondent aux mouvements d’ouverture. Les muscles abducteurs du membre inférieur sont représentés par la petite fesse, les fesses moyennes et le muscle tensseur de la bande ailée. Lorsque nous parlons de fesses, nous pensons immédiatement à une question esthétique, mais leur rôle va bien au-delà de l’amélioration de l’aspect physique. D’un point de vue fonctionnel, l’action des petites et moyennes fesses est fondamentale dans la stabilisation du bassin, en particulier lorsque la jambe est un soutien mono-podalique, intervenant dans tous ces mouvements quotidiens tels que la marche, la course ou l’escalade des escaliers Ils sont donc très importants pour donner de la stabilité, de l’équilibre et de la force à l’ensemble du corps, ce qui entraîne le maintien d’une posture correcte. Pendant le mouvement de retour à la position de départ, cependant, les muscles adducteurs, communément appelés muscles de la cuisse de la cuisse. Les adducteurs permettent d’effectuer le mouvement opposé des ravisseurs, c’est-à-dire le mouvement d’approcher un membre vers la ligne centrale du corps. Par conséquent, tous les exercices de «fermeture» sont des mouvements d’adduction. Parmi les principaux muscles adducteurs du membre inférieur, nous trouvons: le grand adducteur, un adducteur long, un adducteur court, un gracile et un peigne. Ces muscles ayant un âge avancé, une nutrition incorrecte et sans entraînement ciblé ont rapidement tendance à perdre le ton musculaire, ce qui s’écaille la cuisse et pas très harmonieux. Voyons maintenant le point qui vous intéressera sans aucun doute, c’est-à-dire quels avantages peuvent être tirés de ce type d’exercice. 3 Avantages Comme nous l’avons prévu précédemment, le principal avantage est d’obtenir des cuisses et des fesses tondérées et bien définies. Par conséquent, il est également capable d’apporter des améliorations sensibles sur le « Culotte de Cheval », ces roulements graisseux ennuyeux et disgracieux qui se forment à l’extérieur de la cuisse, ennemi numéro un pour chaque femme, avec la cellulite. Il est bon de se rappeler, cependant, qu’aucun exercice seul ne fait des miracles, pour cette raison, leur action devient vraiment fonctionnelle si elle est aidée par une alimentation saine, une bonne hydratation et de bonnes habitudes personnelles. Sans oublier qu’une préparation hormonale naturelle et la propension à accumuler la graisse corporelle dans certaines zones du corps, elles peuvent prendre plus de temps et rendre l’élimination du tissu adipeux plus difficile dans ces zones du corps. Il est très important de tonifier les muscles abducteurs et ajoutés de la jambe, non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi d’un point de vue fonctionnel. En fait, il vous permet de travailler et d’améliorer la coordination, la proprioception et l’équilibre, apportant également des améliorations claires du point de vue postural. 4 variantes voient désormais une variante de l’exercice, qui peut être utilisée pour intensifier ou simplifier le mouvement. Momentum latéral au câble bas de la machine Si vous avez la possibilité de vous entraîner dans le gymnase, une variante pour essayer cet exercice sont les lignes latérales au niveau bas de la machine, grâce à laquelle il est possible d’augmenter progressivement l’intensité de L’exercice en choisissant des charges de plus en plus lourds. Emplacement initial: debout, connectez le câble de la voiture de la cheville et gardez la tête et la tête droite. Pendant le mouvement, les deux mains peuvent être placées sur la voiture. Si, en revanche, vous souhaitez également améliorer l’équilibre et l’implication des muscles stabilisants, essayez de ne pas vous soutenir à un soutien. Effectuez le mouvement comme décrit ci-dessus, donnant toujours une priorité maximale à la qualité du mouvement plutôt qu’à la quantité. Élan latéral au sol, une autre variante est l’élan latéral au sol. Position de départ: Allongez-vous d’un côté et pliez légèrement la jambe reposant sur le sol et étalez la jambe au-dessus. Le bras ci-dessous, vous pouvez le laisser couché, ou, si vous préférez, plié pour accueillir la tête sur la paume de la main. Une fois la bonne position de départ acquise, soulevez et abaisse la jambe qui ne reposait pas sur le sol, la gardant tendue et avec un pied de marteau. Momentum latéral avec carponi, avec une jambe à 90 ° cette fois positionnée carponi, avec les genoux et les mains reposant sur le tapis, tenant les bras étirés. Soulevez la jambe à l’extérieur, en la pliant à 90 °. N’oubliez pas de garder le genou fléchi et les fesses sont toujours bien contractées pendant l’exécution. Une fois le mouvement terminé, il revient à la position de départ, essayant de ne pas reposer le genou, afin d’augmenter l’efficacité de l’exercice, puis de répéter. Si vous voulez rendre l’exercice plus difficile, immédiatement après avoir élevé la jambe vers l’extérieur, vous pouvez le détendre. Il est bon de signaler quelques précautions pour garder à l’esprit pour effectuer cet exercice. Tout d’abord, veillez à ne pas hériter du dos, qui doit toujours suivre sa courbure physiologique normale. De cette façon, vous réduirez le risque de douleur dans la zone lombaire. De plus, le regard doit être tourné vers le sol, pas vers l’avant, afin de ne pas filtrer les muscles du cou. Élan latéral avec des outils pour les élanes latérales et les sols au sol, vous pouvez porter des chevilles, en faisant attention de ne pas utiliser de charges trop élevées, mais toujours adaptées à vos compétences. N’oubliez pas de garder ce principe à l’esprit pour chaque activité. Pour améliorer vos performances, il est toujours bon de dose correctement les charges de travail, sans exagérer, en donnant le bon moment au corps pour s’adapter aux stimuli précédents. Ce phénomène, en physiologie, prend le nom de la « supercompensation ». Si vous voulez rendre l’exercice encore plus efficace, cependant, l’utilisation des élastiques est préférable qui, en exploitant une résistance élastique, vous permettent d’étirer et de tonifier le muscle plus harmonieusement. L’exécution d’un élan latéral avec l’élastique nous permet en fait de maintenir les muscles concernés par la tension pendant une durée considérablement plus grande que celle que l’on pourrait atteindre dans des conditions normales. 5 Erreurs courantes Compte tenu de la simplicité apparente de l’exercice, il est très facile de faire des erreurs qui peuvent être nocives pour le corps et inefficaces pour obtenir un résultat optimal. L’erreur la plus fréquente consiste à prendre une mauvaise posture pendant l’exécution. Pour cette raison, lorsque vous soulevez votre jambe, vous devez faire très attention à ne pas se livrer au mouvement avec l’inclinaison du coffre. Essayez de concentrer l’accent sur l’enlèvement de la hanche. Le bassin doit toujours rester immobile et bien en axe avec les jambes. Faites également attention à la position de la tête, ne le pliez pas latéralement. Vous pouvez vous aider à regarder un point fixe vers vous. Une autre erreur très courante n’est pas de contracter l’abdomen pendant l’exercice; Par conséquent, cela implique une perte d’équilibre facile et une non-activation des muscles abdominaux. Évitez ces erreurs pour vous assurer d’atteindre votre forme esthétique et physique de la meilleure façon possible. Essayez des milliers de centres de sport et des centaines d’activités différentes découvrent plus